Chemin de sainteté

Chemin de sainteté

Appel à la paix de Mère Teresa

2 janvier 1991

 

Chers président George Bush et président Saddam Hussein

 

Je viens à vous les larmes aux yeux et l'amour de Dieu dans le coeur pour plaider devant vous la cause des pauvres et de ceux qui vont devenir pauvres si la guerre que nous redoutons et craignons tous éclate. Je vous supplie de tout mon coeur de travailler dure à la paix de Dieu et de vous réconcilier.

 

Vous avez tous deux des arguments et vos peuples à prendre en compte, mais je vous prie d'écouter d'abord Celui qui est venu au monde pour nous enseigner la paix. Vous avez le pouvoir et la force d'anéantir la présence et l'image de Dieu, Ses hommes, Ses femmes et Ses enfants. Ecoutez je vous en prie la volonté de Dieu. Dieu nous a créés pour être aimés par Son amour et non pour être détruits par nos haines.

 

A court terme il y aura peut-être des gagnants et des perdants dans cette guerre que nous redoutons tous, mais cela ne peut pas ni ne pourra jamais justifier la souffrance, la douleur et les vies perdues que provoqueront vos armes.

 

Je viens à vous au nom de Dieu, du Dieu que nous aimons et partageons tous, pour supplier au nom des innocents, de nos pauvres de ce monde et de ceux qui deviendront pauvres à cause de cette guerre. Ce sont eux qui vont souffrir le plus parce qu'ils n'ont aucun moyen de s'échapper. Je plaide devant vous leur cause à genoux. Ils vont souffrir et alors, nous serons coupables de ne pas avoir fait tout ce qui était en notre pouvoir pour les protéger et les aimer. Je plaide devant vous la cause de ceux qui deviendront orphelins, veuves, isolés parce que leurs parents, maris, frères et enfants auront été tués. Je vous en supplie, sauvez-les. Je plaide pour ceux qui seront infirmes et défigurés. Ce sont des enfants de Dieu. Je plaide pour ceux qui se retrouveront sans maison, sans nourriture et sans amour. Je vous en prie, pensez à eux comme à vos enfants. Enfin, je plaide pour ceux qui perdront la chose la plus précieuse que Dieu puisse nous donner, la vie, qu'on leur aura enlevée. Je vous supplie de sauver nos frères et soeurs, les vôtres et les nôtres, parce qu'ils nous ont été donnés par Dieu pour que nous les aimions et chérissions.  Ce n'est pas à nous de détruire ce que Dieu nous a donné. Je vous en prie, je vous en supplie, laissez votre esprit et votre volonté devenir l'esprit et la volonté de Dieu. Vous avez le pouvoir d'apporter la guerre dans le monde ou de construire la paix. JE VOUS EN PRIE CHOISISSEZ LA VOIE DE LA PAIX.

 

Moi-même, mes Soeurs et nos pauvres, nous prions tellement pour vous. Le monde entier prie afin que vous ouvriez vos coeurs à Dieu avec amour. Vous gagnerez peut-être la guerre, mais quel sera le coût pour les gens broyés, infirmes ou disparus ?

 

J'en appelle à vous - à votre amour, votre de Dieu et de vos semblables.  Au nom de Dieu et au nom de ceux dont vous allez faire des pauvres, ne détruisez pas la vie et la paix. Que l'amour et la paix triomphent et que l'on se souvienne de vos noms pour la bien que vous aurez fait, pour la joie que vous aurez répandue et l'amour que vous aurez partagé.

 

Je vous en prie, priez pour moi et mes Soeurs car nous essayons d'aimer et de servir les pauvres parce qu'ils appartiennent à Dieu et qu'ils sont aimés à Ses yeux, tout comme nous et nos pauvres nous prions pour vous. Nous prions pour que ovus aimiez et nourrissiez ce que Dieu a confié avec tant d'amour à vos soins.

Que Dieu vous bénisse maintenant et toujours.

 

Dieu vous bénisse

M. Teresa, M.C. 

 

Lettre ouverte aux présidents George Bush et Saddam Hussein, 2 janvier 1991.

 


Source : Mère Teresa, Viens, sois ma lumière, Les écrits intimes de la " sainte de Calcutta ", Collection Le Livre de Poche, Editions Lethielleux.

 

Publié avec les autorisations du Centre Mère Teresa de Calcutta et des Editions Lethielleux



24/07/2012 0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Liens

Voir les articles de la catégorie Vie chrétienne