Chemin de sainteté

Chemin de sainteté

Des valeurs authentiques pour le monde

CITE DU VATICAN, 20 NOV 2011 (VIS).

 

A 16 h, le Saint-Père est arrivé à l’aéroport international "Cardinal Bernardin Gantin" de Cotonou, où il a achevé son voyage apostolique au Bénin. Les principales autorités civiles et religieuses du pays, ainsi que de nombreux fidèles étaient présents à la cérémonie de congé. Après le discours du Président Yayi Boni, Benoît XVI a remercié les autorités, les évêques, les volontaires et tous les béninois de l’avoir reçu "avec chaleur et enthousiasme", et des efforts consentis afin de rendre agréable son séjour. Puis il a rappelé avoir déclaré à plusieurs reprises que l’Afrique est "une terre d’espérance", et que pour cette raison, il éprouvait "une estime et une affection particulières" pour ce continent qu’il a désiré visiter à nouveau.

 

  "D’authentiques valeurs, capables d’instruire le monde, se trouvent ici et ne demandent qu’à s’épanouir avec l’aide de Dieu et la détermination des africains. L’exhortation apostolique post-synodale Africae Munus peut y aider puissamment, car elle ouvre des perspectives pastorales et suscitera des initiatives intéressantes. Je la confie à l’ensemble des fidèles africains qui sauront l’étudier avec attention et la traduire en actes concrets dans leur vie quotidienne. Le Cardinal Gantin, cet éminent béninois dont la grandeur a été reconnue au point que cet aéroport porte son nom, a participé avec moi à de nombreux synodes, et il a su leur apporter une contribution essentielle et appréciée. Puisse-t-il accompagner la mise en application de ce document! ... Durant cette visite, j’ai pu rencontrer diverses composantes de la société béninoise, et des membres de l’Eglise. Ces nombreuses rencontres, si différentes dans leur nature, témoignent de la possibilité d’une coexistence harmonieuse au sein de la nation, et entre l’Eglise et l’Etat. La bonne volonté et le respect mutuel aident non seulement au dialogue, mais ils sont essentiels pour construire l’unité entre les personnes, les ethnies et les peuples. Le mot fraternité est d’ailleurs le premier des trois mots de votre devise nationale. Vivre ensemble en frères, malgré de légitimes différences, n’est pas une utopie. Pourquoi un pays africain n’indiquerait-il pas au reste du monde la route à prendre pour vivre une fraternité authentique dans la justice en se fondant sur la grandeur de la famille et du travail? Puissent les africains vivre réconciliés dans la paix et la justice! Voilà les souhaits que je formule avec confiance et espérance avant de quitter le Bénin et le continent africain". Benoît XVI a ensuite confié le continent à l’intercession de Notre-Dame d’Afrique.

  Au cours du voyage du retour, le Pape a adressé des télégrammes de salutations aux chefs d’Etat des pays survolés: Ghana, Burkina Faso, Niger, Mali, Algérie et Tunisie. Dès son arrivée à l’aéroport de Ciampino à 22h, le Pape est rentré au Vatican.



09/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres