Chemin de sainteté

Chemin de sainteté

Préparer Noël avec son coeur

CITE DU VATICAN, 11 DEC 2011 (VIS).

 

A 9 h, Benoît XVI s'est rendu à la paroisse romaine Sainte-Marie-des-Grâce, où il a été accueilli par les enfants de l'école primaire (le complexe paroissial inauguré l'an passé). Le Saint-Père les a remercié de leur affection en leur souhaitant un bon dimanche: "Nous savons que Noël est proche. Préparons nous-y, pas seulement avec des cadeaux, mais avec notre cœur. Pensons que Jésus est près de nous, entre dans notre vie et nous donne lumière et joie. Saint Paul, dans son épître aux Thessaloniciens, dit aujourd'hui: Priez sans cesse... Cela veut dire que nous ne devons pas perdre le contact avec Dieu dans notre cœur. Si ce contact existe, un motif de joie existe. Je vous souhaite à tous toute la joie de Noël et toute la joie de la présence de l'Enfant Jésus qui est Dieu dans notre cœur".

 

  Puis il a célébré la messe et prononcé l'homélie, dont voici les passages saillants: "L'Avent est un temps d'attente, d'espérance et de préparation à la visite du Seigneur. Nous y invitent également la figure et la prédication de Jean-Baptiste comme nous l'avons entendu dans l'Evangile... Jean-Baptiste est le précurseur, simple témoin, totalement subordonné à celui qui annonce ; une voix dans le désert, comme aujourd'hui aussi, dans le désert des grandes villes de ce monde, de grande absence de Dieu, nous avons besoin de voix qui simplement nous annoncent: Dieu existe, il est toujours près, même s'il nous semble absent". Jean le Baptiste "est un témoin de la lumière, ce qui nous touche au cœur car dans ce monde rempli d'obscurités, nous sommes tous appelés à être des témoins de la lumière. Notre mission de l'Avent est d'être des témoins de la lumière. Nous ne pouvons l'être que si nous portons la lumière en nous... Dans l'Eglise, dans la Parole de Dieu, dans la célébration des sacrements, dans la confession, dans le pardon que nous recevons, dans l'eucharistie où le Seigneur se donne dans nos mains et nos cœurs, nous touchons la lumière et nous recevons cette mission: être aujourd'hui des témoins que la lumière existe, et porter la lumière à notre époque". Ce dimanche de Gaudete est "le dimanche de la joie qui nous dit que même au milieu de tant de doutes et difficultés, la joie existe parce que Dieu existe et est avec nous... En regardant cette église et les bâtiments paroissiaux, je vois le fruit de la patience, du dévouement, de l'amour, et par ma présence, je désire vous encourager à réaliser toujours mieux cette église de pierres vivantes que vous êtes vous-mêmes. Chacun de vous doit se sentir comme un élément de cet édifice vivant. La communauté se construit avec la contribution que chacun apporte, avec l'engagement de tous, et je pense en particulier au domaine de la catéchèse, de la liturgie et de la charité, piliers portants de la vie chrétienne".

 

  "Je désire maintenant rappeler l'importance et la centralité de l'Eucharistie. Que la messe soit au cœur de votre dimanche qui doit être redécouvert et vécu comme une journée de Dieu et de la communauté, jour où on loue et célèbre celui qui est né pour nous, qui est mort et ressuscité pour notre salut et cela exige de vivre ensemble dans la joie et d'être une communauté ouverte et prête à accueillir toute personne seule ou en difficulté. Ne perdez pas le sens du dimanche et soyez fidèles à la rencontre eucharistique. Les premiers chrétiens étaient prêts à donner leur vie pour cela... Un autre point sur lequel je voudrais insister est le témoignage de la charité qui doit caractériser votre vie de communauté... De nombreuses personnes en difficulté et en situation de précarité vous ont rejoint ; elles ont besoin de vous, de votre aide matérielle, mais aussi et surtout de votre foi et de votre témoignage de croyants. Faites en sorte que le visage de votre communauté puisse toujours exprimer concrètement l'amour de Dieu riche de miséricorde, et invite à s'approcher de lui avec confiance".

 

  Après la cérémonie, le Saint-Père a rencontré brièvement les membres du conseil paroissial, puis adressé quelques mots aux fidèles réunis devant l'église: "Merci de votre présence et de votre accueil cordial. C'était comme en Afrique, cette cordialité si belle, des cœurs ouverts et vivants. C'est pour moi une grande joie de voir comment vit l'Eglise à Rome. Dans cette nouvelle paroisse, on participe réellement à l'Eucharistie et on prépare Noël... Préparer Noël aujourd'hui est très difficile. Mais préparer Noël n'est pas seulement acheter, c'est aussi garder le contact avec le Seigneur, aller à sa rencontre. Il me semble très important de ne pas oublier cette dimension... Il ne s'agit pas d'un poids qui s'ajoute aux autres mais de la force qui nous aide à faire tout ce qui est nécessaire. Je vous souhaite, en ce sens, un contact permanent avec Jésus et ainsi sa joie et sa force de vivre en ce monde".



16/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres