Chemin de sainteté

Chemin de sainteté

La réparation

J'ai souvent entendu dire que la réparation des péchés n'est pas biblique, que Dieu ne demanderait pas cela, que quand Il nous pardonne c'est pour de bon, il n'y a rien à ajouter. Certains se scandalisent devant la simple idée de réparer les offenses faites à Dieu. Pourtant, sur le plan humain, cela ne nous paraît plus du tout " scandaleux ".

 

Prenons pas exemple un voleur repentant. Ne parait-il pas normal, si celui-ci regrette réellement son geste, qu'il rende ce qu'il a volé, ou en tout cas, qu'il compense le vol par autre chose (par exemple si le bien dérobé n'est plus en sa possession, il peut en rembourser le prix ou rendre service gratuitement) ? Lorsqu'une personne a nui gravement à la réputation de quelqu'un, n'est-il pas normal, pour réparer cela, que cette personne fasse tout ce qui est possible pour rétablir la vérité ? Si donc, cela est souhaitable et bon, lorsqu'il s'agit de fautes touchant le prochain, pourquoi n'en serait-il pas de même lorsque la personne laisée est Dieu ?

 

Ainsi, lorsque nous nous confessons, le prêtre nous donne une pénitence, qui permet de réparer les offenses faites à Dieu. Souvent, il s'agit d'une prière à faire. Ainsi, nous passons du temps avec Dieu, nous apprenons à Le connaître, ce qui nous rapproche de Lui et compense la froideur dont nous avions pu faire preuve à son égard. Parfois, il arrive que la pénitence soit plus " matérielle ", par exemple, si nous avons volé quelqu'un.

 

Nous avons également la possibilité de réparer les offenses faites par d'autres personnes. De même qu'il est possible qu'un ami vienne en aide au voleur en remboursant sa dette à sa place, de même, il nous est possible, par nos prières et nos actions, de consoler Dieu des péchés d'autres personnes.

 

La Bible parle de réparation. Ainsi, dans le second Livre des Chroniques (36 : 14-23), Dieu demande réparation pour les sabbats profanés. La ville de Jérusalem est détruite , le Temple brûlé, les survivants déportés afin que " s'accomplit la parole du Seigneur proclamée à Jérémie : La terre sera dévastée et elle se reposera durant soixante-dix ans, jusqu'à ce qu'elle ait compensé par ce repos tous les sabbats profanés. " 

 

L'important, c'est que l'amour de Dieu soit plus fort que tout. Nous pouvons tomber, mais nous devons toujours chercher à nous relever et à avancer vers Dieu. La réparation peut nous y aider en nous permettant d'avoir conscience du mal que nous avons fait et de nous rapprocher de Dieu, à condition qu'elle soit faite avec amour et joie.

 

 



30/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres